Après la tourmente de la Grande Guerre, Lucien Trouillard, démobilisé, revient à Epernay en février 1919. C’est alors qu’il reprend un fonds de commerce de vente et de distribution de vin situé rue Placet.

Avec la société « La Sparnacienne Viticole », il réalise un premier tirage de 50000 bouteilles. Par le canal de courtiers, il cède une partie de sa production annuelle (ce qu’on appelle « Vente en Spéculation ») à d’autres négociants en Champagne, désireux de conforter rapidement leurs propres stocks.

Une nouvelle Maison est née, c’est le début de la belle histoire de la Maison TROUILLARD…

Travailleur inlassable, il parcourt sans relâche le vignoble avec une petite équipe pour effectuer différents travaux (dits à façon) : tirage, dégorgement, etc… dans les villages viticoles de la région proche.

Apprécié pour ses qualités, Lucien Trouillard gravit un à un les échelons pour devenir chef de caves de la maison Duffaut à Pierry.

Né en 1879 à Vinay, dans une famille originaire des environs de Cuisles, Lucien Trouillard apprend très tôt le métier de caviste dans une petite maison de champagne de Pierry.

C’est ainsi qu’à peine âgé de 17 ans, Lucien Trouillard commence à acquérir les notions de base du métier. Rapidement, il maîtrise les différentes étapes du travail du vin et loue ses services à des vignerons qui s’essayaient encore timidement à cette époque à la manipulation. C’est à ce moment là en 1896, qu’il réalise son premier tirage de 150 bouteilles…

borne
armoirie_trouilalrd